Les Browniens

Réalisés depuis 1999, les Browniens expriment les notions de chaos, d’ordre et de désordre, d’auto-organisation de la matière et du vivant que l’artiste a longuement étudiées dans sa jeunesse (travaux d’Henri Atlan notamment). De nombreuses toiles sont réalisées à plat avec de la peinture projetée. Après avoir préparé la peinture (acrylique ou huile) pour obtenir la viscosité souhaitée, elle est projetée sur la toile à l’aide d’un bâton en de larges mouvements ou simplement égouttée. La matière s’organise généralement autour d’une ligne verticale plus ou moins dilatée.

Realized since 1999, « Browniens » express the notions of chaos, order and disorder, auto-organization of the material and of the alive which the artist had studied for a long time in his youth (Henri Atlan’s works in particular). Numerous paintings are realized down flat with a thrown paint. After having prepared the paint (acrylic or oil) to obtain the desired viscosity, it is thrown on the canvas by means of a stick in wide movements or simply drained. The material gets organized generally around a more or less dilated vertical line.

 

(Poser la souris dans le cadre pour stopper le déroulement du diaporama – Put the mouse in the frame to stop the progress of the slide show)